Êtes-vous diabétique? 4 conseils d’épicerie pour vous

Êtes-vous diabétique? 4 conseils d’épicerie pour vous

Savoir bien faire son épicerie est très important pour une personne diabétique car les choix peuvent affecter le taux de sucre dans le sang. Voici quatre conseils qui vont mieux vous guider à faire vos achats

1- Bien comprendre les allégations nutritionnelles !

Ce sont des affirmations qui se trouvent sur l’emballage de nombreux produits alimentaires et elle sont régies et réglementées par Santé Canada. Parmi celles les plus importantes pour une personne pré-diabétique ou diabétique:Sans sucre ajouté OU non sucré = aucun sucre n’a été ajouté. Des substituts de sucre (aspartame, sucralose, sucres-alcools) peuvent être ajoutés. Toutefois, ça ne veut pas dire que cet aliment ne contient pas de glucide ou de sucre!

  • Sans sucre OU zéro sucre OU aucun sucre  = l’aliment contient moins de 0.5g de sucre par portion.
  • Teneur réduite en sucre OU moins de sucre =Le produit contient au moins 5g de glucides de moins par portion par rapport à la version originale
  • « Léger »= l’aliment a une teneur réduite en lipide (gras) ou en calories par rapport au produit original.

Attention: les produits ayant cette dernière allégation peuvent contenir plus de glucides que le produit original pour compenser pour la diminution du gras et améliorer le gout. Vérifier et comparer le tableau de la valeur nutritive des différents produits avant de faire votre choix.

2- Regarder les cinq premiers ingrédients

Les ingrédients sont toujours inscrits en ordre décroissant de poids sur la liste. Il est donc à noter que les cinq premiers ingrédients sont ceux qui sont présents dans le produit en plus grande quantité. Malheureusement, on ne repère pas toujours le mot sucre mais des synonymes qui sont mal reconnus.

Synonyme de sucre : les termes finissants pas “ose” (sucrose, dextrose, fructose, saccharose, glucose, maltose, lactose), dextrine ou maltodextrine, cassonade, miel, sirop (érable, mais), mélasse, jus de canne, concentré de jus etc…

3- Visez le plus de fibre possible

Bien qu’il soit important de vérifier la quantité de glucide, la quantité de fibres est également importante car ces dernières ralentissent entre autres l’absorption des glucides. Les aliments riches en fibres sont : les produits céréaliers à grains entiers, les céréales, le son de blé, les fruits, les légumes, les légumineuses, et les noix et graines. A l’épicerie choisissez le plus possible les produits qui contiennent le plus de fibres.

A savoir: il faut soustraire les fibres du total des glucides. Par exemple sur une boite de céréales, on peut lire que pour une tasse (30g) on trouve 25g de glucides dont 5g de fibre. Si on soustrait la quantité de fibre (25-5), les glucides qu’il faut considérer sont 20g. 

Une facon pour évaluer si un produit est riche en fibre ou pas, c’est de vérifier le % de la valeur quotidienne qu’on retrouve à droite du tableau de la valeur nutritive. En géneral, si le produit contient 5% ou moins de fibre par portion ca veut dire que cet aliment est faible en fibre. Si c’est 15 % ou plus par portion, le produit est considéré riche en fibre et ca serait un bon choix. 

4- N’oubliez pas de vérifier la portion de référence !

Toutes les valeurs présentées dans le tableau de la valeur nutritive représentent une quantité spécifique d’aliment. Assurez-vous de comparer cette quantité avec celle que vous consommez.

Exemple : Si un jus de 250ml vous apporte environ 28g de glucides,  évaluez si votre apport correspond à cette même quantité ou plus et ceci en vérifiant la quantité que vouz buvez d’habitude.

Référence: agence canadienne d’inspection des aliments