Produits laitiers de vaches versus chèvres/brebis

Produits laitiers de vaches versus chèvres/brebis

Depuis mon enfance je réagissais très mal suite à ma consommation de produits laitiers sans vraiment comprendre le pourquoi. J’avais principalement des nausées et des douleurs digestives. Aucun médecin dans le temps m’avait mentionné la possibilité d’une intolérance au lactose. En effet, je viens d’un pays ou les produits laitiers sont pas mal dominants dans l’alimentation et commencer avec un verre de lait au déjeuner est une norme.

C’est vraiment durant mes études en nutrition que j’ai pu faire le lien et j’ai donc décidé d’opter pour des produits laitiers sans lactose. Toutefois, malgré les versions sans lactose j’avais continuellement des nausées et des maux de ventre. Alors j’ai pris la décision de complètement cesser les produits laitiers jusqu’à ma découverte que je peux facilement consommer du yogourt ou du fromage de chèvre/brebis sans que ça me dérange! LA JOIE 🤩!! En toute transparence, j’ai gouté à tous les fauxmages et les yogourts véganes mais je n’étais pas vendu …

Bon, assez avec l’introduction, parlons de science un peu : pourquoi je peux manger les produits de chèvre et brebis et je ne tolère pas ceux à base de vache? Ce n’est pas une question de lactose ( le sucre de lait) car le lait de chèvre contient de lactose (environ 12 % moins que le lait de vache par portion d’une tasse).

 

Est-ce vraiment une intolérance au lactose ou plutôt à la caséine?

Une différence entre les produits de laitiers de chèvre et de vache c’est le type de caséine.

Les produits de chèvre sont sources principales de bêta-caséine A2. Selon certains experts les produits à base de

chèvre semblent être mieux digérés par le corps et selon certaines études scientifiques peuvent avoir un effet anti-inflammatoire.

Le lait de vache contient principalement la bêta-caséine A1. Certaines théories rapportent que la caséine A1 est inflammatoire, toutefois c’est très peu documenté par la science.

Si tu ressens des douleurs digestives suite à la consommation de produits laitiers sans lactose, ça vaut la peine d’essayer les produits laitiers à base de chèvre. Tu peux commencer par exemple par une petite quantité de yogourt. Par exemple, essaye avec 1 à c à soupe et graduellement augmente la portion. Dans le cas des maladies inflammatoires comme l’endométriose, tenir un journal alimentaire avec symptômes permettra de faire des associations plus facilement. J’en parle plus en détail dans le module santé digestive du programme vaincre mon endo.

Lait A2 versus lait de chèvre?

Depuis quelques années on retrouve à l’épicerie du lai A2 ses produits dérivés (yogourt et fromage). La grande différence c’est au niveau du gout. Le lait A2 est crémeux et légèrement sucré. Le lait de chèvre par contre est plus acidulé et moins sucré.

 

Pour conclure,

Ils existent plusieurs controverses en lien avec les produits laitiers surtout dans un contexte d’une alimentation anti-inflammatoire. Les produits laitiers comme le yogourt sont pas mal nutritifs et peuvent être une excellente addition à l’alimentation. S’ils sont bien tolérés et appréciés, il ne devrait y a voir aucune raison pour les restreindre.