Est-ce que les produits laitiers sont inflammatoires?

Est-ce que les produits laitiers sont inflammatoires?

Le web et les réseaux sociaux regorgent de « conseils » alimentaires pour toutes les conditions de santé.

Le problème, comme tu dois t’en douter, ces recommandations ne sont pas toujours basées sur la science et ainsi, font seulement semer la confusion.

Entre autres aliments souvent pointés du doigt, les produits laitiers sont parmi les plus mal aimés. On les accuse principalement de causer de l’inflammation et ainsi, ils seraient à éviter. Mais qu’en est-il vraiment?

Qu’est-ce que l’inflammation?

L’inflammation, c’est la réponse du corps à une agression. Il reconnait un élément potentiellement dangereux et met en place les moyens pour l’éliminer ou guérir.

Par exemple, les allergies et les infections dues à un virus engendrent une réponse inflammatoire claire et rapide. Cette réaction est importante et même nécessaire.

En outre, certaines conditions de santé sont plutôt associées à une inflammation chronique de bas grade (avec ou sans poussées), plus ou moins silencieuse. Par exemple, les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’endométriose, l’arthrite et les maladies auto-immunes (1).

Pourquoi les produits laitiers sont-ils associés à l’inflammation?

Les produits laitiers sont surtout riches en gras saturés. Ces gras peuvent avoir une action inflammatoire, contrairement aux gras mono et polyinsaturés. De plus, certaines personnes digèrent mal le lactose, le sucre naturel du lait. Les crampes et ballonnements qui en résultent sont ainsi parfois reliées à tort à l’inflammation.

Qu’est-ce qu’en dit la science?

La science vient plutôt contredire ce qui est véhiculé dans la culture populaire.

Il est vrai que quelques études rapportent une relation entre la consommation de produits laitiers et l’inflammation. Toutefois, la majorité des études et les méta-analyses (regroupement des résultats de plusieurs études sur un même sujet) indiquent qu’une diète riche en produits laitiers n’est pas associée à l’augmentation des marqueurs d’inflammation dans le sang.

En fait, la majorité ne voient aucun effet et certaines concluent même en un effet positif! Une méta-analyse a même noté les produits laitiers apportent une amélioration des marqueurs inflammatoires chez les adultes (2).

De plus, les produits laitiers faibles ou riches en gras ne sont pas plus inflammatoires l’un que l’autre. Ces résultats sont autant valides chez les adultes minces qu’en surpoids (3) (4) (5) (6).

Finalement, la consommation de produits laitiers semble réduire les risques d’endométriose (une condition inflammatoire) (7) (8). Ceci est lié principalement à certains nutriments dans les produits laitiers dont le calcium et la vitamine D.

P.S: si tu as l’endométriose je t’invite à consulter les cours de groupe Endo-Nutrition

Dans tout le groupe des produits laitiers, le yogourt et le kéfir sont parmi ceux ayant le potentiel le plus intéressant. Étant fermentés, les bonnes bactéries qu’il contient peuvent affecter positivement la flore microbienne de notre intestin. Celle-ci joue un rôle dans l’immunité et la santé hormonale.

yogourt

Les bienfaits des produits laitiers

Bien que riches en gras saturés, leur composition totale en macro et micronutriments et leur matrice alimentaire (comment les aliments ont été traités, filtrés, fermentés, pasteurisés…) viendraient tamponner les effets potentiellement négatifs (10). La seule exception mentionnée dans plusieurs études est le beurre. 

Également, les produits laitiers sont généralement de bonnes sources de calcium, magnésium, sélénium et des vitamines B2, B5 et B12. Ils ont aussi le bénéfice d’être riches en protéines (6).

Pour conclure,

Cesser de consommer des produits laitiers pour tenter de réduire l’inflammation n’est clairement pas la bonne stratégie sauf si tu as une allergie aux produits laitiers ou intolérance sévère. Dans le cas d’une allergie il faut absolument cesser les produits laitiers.

Dans le cas d’une intolérance, selon ta condition, des ajustements peuvent parfois être apportés quant aux types et la quantité de produits laitiers à consommer. 

Avant de restreindre ou couper des aliments assures-toi que ceci est adéquat pour toi. Les conseils alimentaires doivent toujours être personnalisés et non pas généralisés.

produits laitiers

Si tu suspectes une sensitivité aux produits laitiers, essaye de tenir un journal alimentaire avec symptômes. Tu peux même tenter une diète d’élimination temporaire avec la supervision d’une diététiste pour voir si l’élimination des produits laitiers est recommandée pour toi. Je peux t’aider avec cet aspect. 

La nutrition c’est une science. Ce n’est pas une opinion. Il faut être vigilant des sources d’informations qu’on obtient quand c’est en lien avec l’alimentation. 

Le consensus de la literature scientifique est que les produits laitiers ne sont pas inflammatoires et que même certains produits laitiers comme le yogourt peuvent avoir une action anti-inflammatoire.